Archives pour la catégorie Humour

La psychologie aux échecs

pschologie du joueurs d'échecs

Je suis présentement dans une phase de lecture sur la psychologie des joueurs d’échecs. Donc, après Krogius et Fine, j’ai fait un bon petit tour dans mes méninges et cela m’a inspiré un dessin que je partage avec vous! 🙂

À ce propos, j’ai une anecdote personnelle. Pendant une partie de tournoi, j’avais une position enviable, tout allait rondement! Soudain, mon adversaire s’est mis à saigner du nez… J’ai arrêté le cadran et il est parti à la salle de bain. Lorsqu’il est revenu, je lui est demandé si tout allait bien et on a continué la partie. À partir de ce moment, mon jeu s’est détérioré… et j’ai fini par perdre. J’en déduis que je suis trop empathique… et qu’il ne faut jamais regarder le nez de l’adversaire! :))

Open Reykjavik 2013 – un tournoi d’échecs très près de la Saint-Valentin…

Reykjavik Open - Un tournoi d'échecs près de la St-Valentin!

 

C’est bientôt la Saint-Valentin et si vous êtes comme moi, un petit voyage là-bas vous ferait plaisir! Puisque ce tournoi d’échecs se tient à quelques jours de cette fête, cela m’a inspiré ce dessin. Allez! Bonne Saint-Valentin à tous!

L’Open Reykjavik 2013 se tiendra pour la 28e fois du 19 au 27 février 2013, à l’Harpa, une salle de concert et un centre des congrès situé à Reykjavík, capitale de l’Islande.

Où est l’Islande? C’est ici sur Google Maps – Islande

Le site officiel : http://www.reykjavikopen.com
La page du tournoi sur Facebook : Reykjavik Open Chess

Plus l’adversaire est jeune et a une faible cote, plus la défaite est frustrante!

Adversaire de taille

«La frustration est une réponse émotionnelle à l’opposition. Liée à la colère et la déception, elle survient lors d’une résistance perçue par la volonté d’un individu. Plus l’obstruction et la volonté de l’individu sont grandes, plus grande sera la frustration.» -source Wikipédia

Ce qui m’a  inspiré cette image cette semaine, c’est le courriel qu’un ami m’a fait parvenir à la suite d’une partie d’échecs qu’il ne devait pas perdre!

Il arrive parfois, après une contre performance, que nous soyons sous l’emprise de la frustration. Surtout, lorsque l’adversaire ne semble pas du tout faire le poids tant par sa cote que par sa taille!

Voici donc le texte racontant du point point de vue de mon ami, le pourquoi du résultat de sa partie :

«Troisième partie = défaite 

Au-delà d’une défaite, cette partie est la preuve que je souffre d’une maladie mentale. J’ignore le nom scientifique de cette maladie, je la nommerai donc la maladie du chokeux ou encore la maladie du sous trou du cul de la troisième classe. 

Je suis donc incapable d’avoir du succès. Dès que je m’approche d’un semblant d’un potentiel de l’ombre d’une réussite, je me sabote. La preuve irréfutable est cette partie. Je joue contre un 960 de cote… PUTAIN DE MERDE, IL EST À PEINE SORTI DU CUL DE SA MÈRE ET IL N’A PAS 1000 DE COTE ET JE TROUVE LE MOYEN DE PERDRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et de belle façon! Comme un ostie de clown pathétique souffrant d’éjaculation précoce… 

À partir de mon onzième coup je jouais des coups en me disant « le kid ne verra pas la menace » « le kid va craquer » « le kid va jouer un coup imprécis » et je poussais mes pièces comme un PUTAIN D’AUTOMATE SANS CERVELLE AU LIEU DE JOUER MA PROPRE PARTIE. Résultat, je lui donne une pièce ce qui met fin à la partie et le kid me regarde les yeux brillants, tout fier de son exploit. TU N’AS PAS GAGNÉ LA PARTIE LE MÔME!!!! C’EST MOI QUI ME SUIS BATTU TOUT SEUL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 

Je vais vomir et songe à prendre ma retraite après ce tournoi. »

On ne peut pas dire que ce n’est pas une frustration à l’état pur! Mais ne vous en faites pas pour lui. Il a fait un tournoi depuis et cela s’est mieux passé!