Archives pour la catégorie Littérature

Le Fou Noir

Le fou noir

Le fou noirSur fond de racisme, cette nouvelle traite de la dichotomie naturelle entre les noirs et les blancs. Je dis « dichotomie naturelle » pour ce qui se passe sur l’échiquier, pour ce qui est du genre humain je dirais plutôt racisme. L’histoire relate la rencontre d’un joueur d’échecs américain à la personnalité forte et d’un ancien esclave aux bonnes manières devenu riche grâce à un héritage. L’un a des idées bien arrêtées sur la race noire et l’autre ayant subi l’esclavagisme et s’en être affranchis grâce à son intelligence et ses bonnes manières est plus diplomate. La confrontation entre ces deux personnages atteindra son paroxysme lors d’une partie d’échecs. L’Éthiopien est plus entêté. Grâce à sa persévérance, il réussira ce qui semblait impossible. Un trait particulier de cette histoire est la description de la partie d’échecs par le narrateur. On croirait un ami décrivant sa partie alors que l’on ne connait pas la position initiale! Ce qui est à la fois sympathique et singulièrement inutile… Cette nouvelle traite d’un sujet peu exploré dans la littérature échiquéenne: le racisme. Le sujet est bien traité et l’état d’esprit de l’époque où se déroule l’action est bien rendu.

Auteur : Arrigov Boito
Éditeur : Actes Sud Traduction : Jacques Parsi
Le livre contient deux nouvelles ( Le Fou noir et Le Poing fermé ) 83 pages

FOU NOIR (LE)

by ARRIGO BOITO

Price: CDN$ 14.95

Read More...

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someone

Contes de l’échiquier

Contes de l'échiquierParfois, l’on fait des découverte alors que l’on ne s’y attend pas. Il y a quelques années, de passage à la Grande Bibliothèque, je cherchais quelque chose à lire qui soit relatif au jeu d’échecs. La plupart du temps lorsque l’on fait une recherche avec des termes comme : pion, fou, cases, échecs, etc. dans le rayon des romans, on se retrouve avec des livres n’ayant aucun rapport avec le jeu sauf le titre, un paragraphe (ou une phrase) ou la belle couverture représentant une dame, un pion, etc. Mais cette fois là, j’ai cherché le terme échiquier et je suis tombé sur un titre qui ne pouvait faire autrement que d’attirer mon attention : « Contes de l’échiquier ».

Ce livre contient 12 contes. Ce qui est particulièrement remarquable, c’est l’univers dans lequel nous plonge l’auteur. Chaque histoire se passe en des lieux et des temps différents. Qu’ils soient Empereurs de Chine, coureurs des bois de la Nouvelle-France ou preux chevaliers, chacun d’entre eux sera confronté au résultat déterminant d’une partie d’échecs.

De plus, certains contes contiennent des clins d’oeil faits à des joueurs d’échecs contemporains (Fischer, Kasparov et Karpov). Comme dans tous livres contenant des contes, certains nous plaisent plus que d’autres. Celles que j’ai le plus aimées sont : « Indiens, Anglais, Français », « Le coup impossible » et selon moi la meilleure : « Le chevalier à la tête coupée » qui raconte l’histoire de Huon, preux chevalier. Connu de tous pour sa bravoure, il passe la nuit dans le fort du baron Yvon. Après s’être rassasié avec tous les solides gaillards présents à la table du baron, Huon l’imbattable accepte tous les défis venant de ceux-ci. Il se bat contre les plus forts. Gagne à la course contre les plus rapides et au tir à l’arc contre les plus habiles. Non seulement c’est le plus fort, le plus rapide et le plus habile, il est aussi capable d’entonner quelques chansons gaillardes qui font rire la salle! Il est vraiment le meilleur dans tout! C’est alors que le seigneur Yvon le met au défi! Le défi sera de battre au jeu d’échecs sa fille Bieiris la plus douée à ce jeu. S’il perd, il aura la tête coupée! Je ne vous dévoilerai pas le reste! 😛

Voici les titres des contes :
Trois vampires (Indes)
Maître Kong sur la Montagne aux Mille Senteurs (Chine)
Le vieillard sur l’écran(Japon)
En route pour le Mâzanderân (Perse)
*Dans les prisons de Bagdad (Bagdad)
Le nom du Brumeux (Irlande)
Le Chevalier à la tête coupée (France)
Indiens, Anglais, Français (Canada)
Échecs en Polynésie (Océanie)
La venue du grand homme (Yiddishland)
La montre de Morphy (États-Unis)
Le coup impossible (U.R.S.S.)
Le livre ne semble pas facile à trouver en librairie bien qu’il semble être disponible sur le site de l’éditeur. Noter que le conte « Dans les prisons de Bagdad » est disponible en version intégrale sur leur site. Allez, bonne lecture! 🙂

Contes de l’échiquier Jean-Benoit Thirion
Edition : Plein chant, 1988 Pages : 93

Contes de l'échiquier

by Jean-Benoît Thirion

Price:

Read More...

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someone

Échecs et but!

Échecs et But!Il y a longtemps qu’un roman ne m’avait pas autant plu dès les premières pages. Peut-être que cela est dû au fait que le début paraissait être une réécriture du célèbre roman d’Émile Ajar : « la vie devant soi ». Les personnages de la mémé et du jeune garçon me font indubitablement penser aux personnages de Ajar*.

Le jeu d’échecs est omniprésent dans le livre puisqu’il s’agit de suivre, tout au moins en partie, le développement d’un jeune joueur d’échecs. L’histoire est celle d’un jeune garçon qui a un talent naturel pour le jeu d’échecs. Cela lui permet d’obtenir des leçons particulières d’un grand maitre russe au style très lent. Mais pour cela il doit déménager et s’installer au dessus d’un bar sportif. Grâce à cela, il découvre que devenir un supporter d’une équipe de foot lui donne un plaisir qui jusque-là, lui était inconnu.

Le ton du roman m’a plu, l’histoire est divisée en deux parties, celle qui exprime la relation entre le garçon et sa mémé et l’autre, sa rencontre avec la famille du tenancier d’un bar sportif. La première partie, plus intimiste, nous fait découvrir l’univers du jeune garçon et ses premiers contacts avec le jeu d’échecs. La deuxième partie présente l’adolescence et ses premiers contacts avec le soccer et la famille qui l’héberge. Disons que la deuxième partie, à mon avis, est plus faible et ne se déroule pas comme on pourrait l’espérer… Si, comme moi vous ne connaissez pas les rudiments du foot, vous pourrez après la lecture de ce roman, comprendre les stratégies de base de ce sport.

*Pseudonyme de Romain Gary.

Échecs et But ! Auteur : Axl Cendres Éditeur : Sarbacan

ÉCHECS ET BUT

by AXL CENDRES

Price: CDN$ 25.95

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someone

Le joueur d’échecs

Le joueur d'échecsCette nouvelle de Stefan Zweig, un classique de la littérature échiquéenne, fut publié à titre posthume en 1943. L’histoire raconte la rencontre sur un paquebot entre deux joueurs d’échecs, dont l’un est Czentovic, le champion du monde et l’autre, M. B…, un ex-prisonnier des nazis.

Le livre traite en grande partie de l’isolement de M. B….Gardé prisonnier dans une chambre d’hôtel, il est privé de lecture, de loisirs et de distractions. Le contact humain réduit au strict minimum. Seul et désemparé, il souffre face à cette forme de torture psychologique que l’on pourrait appeler « monotonie obligatoire ». Lors de l’attente d’un nouvel interrogatoire, il vole un livre de la poche d’un manteau d’un de ses geôliers. Ce livre traite du jeu d’échecs. Seul divertissement qu’il aura durant des mois, le jeu en devint une obsession au point où il en gardera des séquelles après sa libération.

C’est lors de la traversée qu’il sera confronté à nouveau à la psychose. Sur le bateau, le champion du monde que l’on décrit comme un idiot ayant des facultés supérieures au jeu d’échecs, accepte pour quelques centaines de dollars de jouer contre des amateurs. M. B… observant la partie, propose des coups… Dans une partie ultérieure, il aura à jouer seul contre le champion. C’est à ce moment qu’il part dans un délire qui montrera à quel point il est resté affecté par ses longs mois d’isolements forcés.

L’histoire est simple et courte. La profondeur psychologique des personnages en fait un roman fort intéressant. Une obligation de lecture pour la personne qui s’intéresse à la littérature ayant pour objet le jeu d’échecs.

JOUEUR D'ÉCHECS (LE)

by STEFAN ZWEIG

Price: CDN$ 6.95

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someone